Sernancelhe est une commune par la jonction harmonieuse de la montagne avec le fleuve. Les montagnes de Lapa, de Zebreira, de Pereiro et le fleuve Távora (qui se jette dans le Douro), sont des éléments qui lui confère des caractéristiques uniques pour le développement d’activités cynégétiques et de pêche. Les variétés de chasse et la possibilité de jouir de tranquillité de Távora alors qu’on plonge l’hameçon dans ses eaux, font de la région une commune attractive, principalement pour la pratique de modalité espiègle – sports.

Des broussailles à proximité des cultures et le positionnement de quelques montagnes, expliquent l’abondance des espèces comme le lapin, le lièvre, le renard, la perdrix ou des rouleaux. La commune dispose de plusieurs régions de chasse, gérées par les respectives mairies, où l’activité cynégétique se déroule en observant de strictes attentions pour contrôler les espèces.
Les montures de sanglier promus plusieurs fois par an, ont pour objectif principal de protéger les cultures d’action de cet animal, et proportionner des journées de grande convive à des centaines de chasseurs qui affluent vers cette région. Távora est le fleuve où le poisson abonde.

Profitant des charmes de ses côtes, les ombres des aulnes et des barrages naturels, sont des poissons-barbes, bogas, farde, carpes et de truites. Localités comme Ponte do Abade ou Vila da Ponte, Freixinho et Faia sont des exemples de proximités du fleuve Távoraet de la pêche. Au cours des siècles, ils ont su faire de la pêche l’activité fondamentale pour son économie, en e transformant en base gastronomique de référence, qui sont preuve de poissons du fleuve fini de frire en sauce escabèche, plat traditionnelle de notre commune que les restaurants locaux les proposent dans leurs menus.